Projet de recherche sur les violences intrafamiliales les mineurs

Dans la continuité du projet «  Violences familiales et changement social en Polynésie française », un axe spécifiquement dédié à l'analyse des violences subies par les mineurs est développé, grâce à un cofinancement de la MSH-P, de la Direction des Solidarités, de la Famille et de l'Egalité (DSFE), de la Direction de la Protection Judiciaire de la Jeunesse (DPJJ) et de la Caisse nationale des allocations familiales (CNAF).


Dans le cadre de son contrat post-doctoral en sociologie, Lucile HERVOUET poursuit ainsi ses travaux sur la trajectoire biographique des personnes ayant subi des violences lorsqu'elles étaient enfant d'une part, et sur l'analyse du traitement institutionnel du problème des violences intrafamiliales d'autre part, jusqu'en mars 2023.