« Violences familiales et changement social en Polynésie française »

Dans la continuité du projet « Parentalités adolescentes et violences intrafamiliales en PF » financé par l’INJEP et achevé en mars 2020, un projet plus général sur les violences en Polynésie, co-financé cette fois-ci par la Direction des Solidarités, de la Famille et de l'Egalité (DSFE), permet de prolonger l'étude pour un an à compter de Octobre 2020 toujours sous la direction de L. BASTIDE.

Deux post-doctorants s'intéressent chacun à un public spécifique : les femmes et les personnes âgées et handicapées.

En octobre 2020, Lucile HERVOUET a été recrutée pour un an sur les ressources propres de la MSH-P ; un second post-doctorant sera financée par la DSFE à partir de janvier 2021.